Mélanie de Jesus Dos Santos et Zachari Hrimèche sacrés champions de France 2017

L’Elite de la Gymnastique Artistique se produisait aujourd’hui dans la chaleur des Ponts-de-Cé. Si Marine Boyer entendait bien défendre son titre, l’absence de Julien Gobaux ouvrait le concours chez les garçons : les prétendants au podium étaient nombreux à l’Athlétis cet après-midi. Dans une salle comble, la jeune Mélanie De Jesus Dos Santos (pôle de Saint-Etienne / Association Kreyol Gym) remporte l’or du Concours Général chez les filles devant Marine Boyer (INSEP / Meaux Gymnastique) et Alison Lepin (Avoine Beaumont Gymnastique) tandis que Zachari Hrimèche (INSEP / Gym Agrès Vélizy) s’empare du titre devant Kévin Dupuis (pôle d’Antibes / Clamart Gym 92) et Baptiste Miette (pôle de Lyon / Albonaise Gymnastique Franconville).

Mélanie De Jesus Dos Santos couronnée

Du côté de la Gymnastique Artistique Féminine, Mélanie De Jesus Dos Santos, 17 ans et toute nouvelle médaillée de bronze au Concours Général des Championnats d’Europe 2017, devait honorer son nouveau statut. Si le titre de championne de France trottait dans sa tête, la jeune martiniquaise n’a pas tremblé aujourd’hui, emportant l’or et le titre avec 1,4 points d’avance (55,450 pts) sur la tenante du titre Marine Boyer (54,050 pts). « J’avais envie d’être championne de France aujourd’hui. Je savais qu’en réussissant mon programme je pouvais être sur le podium. J’ai été un peu moins performante aux barres mais globalement ma compétition s’est bien passée », analyse Mélanie, sa médaille autour du cou. Elle poursuit : « je n’arrive pas à mettre de mots sur ce que représente ce titre. Je suis tellement contente. » Monique Hagard, son entraîneur au pôle de Saint-Etienne, revient sur la journée de Mélanie : « elle est vraiment allée chercher ce titre car elle était un peu fatiguée en rentrant des championnats d’Europe ! Cette fatigue a poussé Mélanie à simplifier son saut aujourd’hui. Mais être championne de France était son objectif en cachette. Elle a de quoi être très fière de s’être battue jusqu’au bout. »

L’argent pour Marine Boyer

Marine Boyer, la championne de France en titre et finaliste à la poutre des J.O. de Rio, s’offre l’argent au terme d’une bonne compétition. «  Je suis satisfaite de ce que j’ai fait aujourd’hui et c’était agréable de sentir le public derrière moi. Je me suis fait plaisir et je suis très contente d’avoir cette médaille d’argent. Je dois un peu améliorer mon passage à la poutre pour la finale de demain », résume Marine Boyer à l’issue de la compétition. Alison Lepin (Avoine Beaumont Gymnastique), membre du collectif France lors des deux derniers championnats d’Europe (2016 et 2017) s’octroie la médaille de bronze (53,400 pts). Une belle récompense pour la jeune avoinaise qui n’avait pas pu entrer en finale du Concours Général des Championnats d’Europe car Mélanie et Marine occupaient déjà deux places pour la France.  

Zachari Hrimèche reçu au Général

Dans la compétition qui opposait les masculins, Zachari Hrimèche réalise un tour plein, passant sans accroc les agrès les uns agrès les autres. Il sera même ovationné par le public de l’Athlétis lors de ses deux sauts pilés (15,150 points) et après son ultime passage au sol. Le jeune Insépien, conscient d’engranger de l’expérience, revient sur son titre «  mon objectif était le podium et cela m’aurait contenté largement. Je savais que la compétition serait très serrée et c’est pour ça que gagner me fait tant plaisir aujourd’hui. En plus, le Concours Général, c’est le must de la Gymnastique ! Je suis heureux de débuter le cycle olympique comme ça ! L’objectif, c’est Tokyo et donc cela passe par ces étapes. »

Kévin Dupuis vice-champion de France

La bataille fut ensuite très serrée pour compléter le podium masculin. Kévin Dupuis, fort d’une saison réussie en Top 12 avec son club de Clamart et de sa qualification pour les championnats d’Europe, remporte l’argent. « Le travail paye, je suis très content. À la mi-parcours, j’ai senti que je pouvais jouer une place. Je n’ai rien lâché sur les trois derniers agrès et notamment aux arçons où je n’avais pas réussi à tenir mon mouvement aux entrainements. Aujourd’hui, il est passé. Aux anneaux, je n’étais pas loin de la chute, mais non. Je savoure cette deuxième place. » Le podium est complété par le jeune Baptiste Miette qui avec sa belle compétition et son total de 81,150 points, se hisse sur la boite et gagne la médaille de bronze, coiffant au poteau des concurrents sérieux comme Loris Frasca (pôle d'Antibes / OAJLP Gymnastique), Guillaume Augugliaro (pôle d'Antibes / OAJLP Gymnastique), Axel Augis (INSEP / Clamart Gym 92) ou Killian Mermet (INSEP / Clamart Gym 92).

Focus sur les juniors

La compétition Junior, plus tôt dans l’après-midi, avait aussi tenu toutes ses promesses. Les jeunes pousses ont livré une belle bataille. Célia Serber (pôle de Dijon / Alliance Dijon Gym 21) s’impose (52,200 pts) devant Aline Friess (pôle de Saint-Etienne / Sports Réunis Obernai - 52,050 pts) et Carolann Héduit (51,350 pts) en finale du Concours Général Junior. Quelques erreurs aux barres asymétriques coûtent une place sur le podium à Alisson Lapp (pôle de Dijon / Société de Gymnastique Brumath – 50,550 pts). « Toutes les gymnastes ont cherché à améliorer leurs notes de départ. Certains mouvements ont un peu manqué de stabilité aujourd’hui mais les résultats sont en progrès, conformément à la feuille de route que nous avons mise en place », résume Véronique Legras-Snoeck, directrice du haut niveau GAF à l’issue de la compétition.  

Chez les garçons, Quentin Begue (pôle de Lyon / Convention Gymnique de Lyon) décroche le titre en dominant la compétition (77,450 pts). Les autres places sur le podium ont été très durement disputées et ce, jusqu’au dernier agrès. Au bout du suspense, Enzo Fazari (pôle d'Antibes / Olympique Antibes Juan-les-Pins), dernier à s’élancer aux arçons, réalise le mouvement qui lui permet de décrocher la médaille d’argent (75,450 pts). Dimitri Florent (Société Municipale de Bourges) complète le podium (74,900 pts).  Yann Cucherat, directeur du haut niveau analyse : « c’est la première véritable compétition pour eux sur le nouveau code. Mais on constate que la hiérarchie respectée aujourd’hui chez les juniors. »

La catégorie Espoir à l’honneur

La matinée aux Ponts-de-Cé a été consacrée aux espoirs. Chez les GAF (année 2004), le podium est 100 % dijonnais avec la médaille d’or d’Alizée Letrange-Mouakit (pôle de Dijon / Société de Gymnastique Brumath) avec 58,150 points, l’argent de Mathilde Wahl (pôle de Dijon / Union Haguenau) avec 56,800 points et enfin le bronze d’Eva Meder (pôle de Dijon / Alliance Dijon Gym 21) avec 55,550 points. Le podium 2005 sacre Taïs Boura (pôle de Marseille / Avenir Gymnique des Pins - 49,650 pts) suivie de Mathilde Bylebyl (Alliance Dijon Gym 21 - 48,850 pts) et de Clarisse Passeron (pôle de Saint Etienne / Indépendante Stéphanoise - 48,250 pts). Tandis que chez les garçons, une seule catégorie, Arthur Ballon (pôle de Lyon / Lyon Gymnaste) s’impose avec 71,975 points devant Lilian Buzan (pôle de Lyon / Association gymnique de Lattes-Maurin) avec 69,875 points et Valentin Banfi (pôle de La Madeleine / La Munstérienne) 69,775 points.

Retrouvez ci-dessous tous les résultats détaillés et la listes des gymnastes qualifiés pour les finales par agrès de demain.

Résultats détaillés